Catégories
Alternative à...

Alternative à Amazon seller (marketplace)

Amazon est le leader incontesté du e-commerce en France, et dans plusieurs pays (et oui, Amazon n’est pas présent partout !). Son hégémonie est telle que pour beaucoup d’entre-nous, Amazon est devenu un moteur de recherche au même titre que Google.

En effet, lorsqu’on fait une recherche dans le but d’acheter, pourquoi utiliser Google, quand Amazon aura probablement le produit que vous recherchez ? C’est un gain de temps (mais pas forcément le meilleur prix).

La majorité du chiffre d’affaires d’Amazon est généré par la partie marketplace : aujourd’hui largement démocratisé, la marketplace est le Graal de tout site e-commerce ayant un trafic important. C’est un moyen relativement simple de grossir son catalogue tout en s’affranchissant des exigences d’un référencement direct (contrats, stocks, SAV…). Le site se « contente » d’encaisser une commission sur chaque vente, et facture même parfois un abonnement.

Soyons honnêtes : il est difficile pour une jeune marque de se passer d’Amazon, dès lors qu’elle souhaite développer son activité. En vendant sur Amazon, vous avez l’assurance d’être sur la marketplace où il y a le plus de trafic, et qui sera le réflexe premier de nombreux acheteurs potentiels qui chercheront votre marque (et qui préfèreront acheter sur Amazon que sur votre propre site, pour un certain nombre de raisons).

Si Amazon est si apprécié, c’est que le client y est vraiment roi : on y prend peu de risques, et Amazon a une gestion après-vente particulièrement efficace et favorable. A l’inverse, Amazon est très exigeant vis-à-vis de ses vendeurs. Les algorithmes vérifient de nombreux paramètres déterminés comme étant des indices de performances : délai d’envoi, temps de réponse, commandes défectueuses… Autant de risques de vous faire sanctionner, à tort ou à raison. Il faut alors être pragmatique, et ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier.

Les alternatives : en fonction de votre activité, plusieurs possibilités

Vous souhaitez développer votre activité e-commerce ? Plusieurs possibilités :

  • Trouver des revendeurs (ils vous achètent du stock)
  • Ouvrir des sites en dropshipping (ils vous demandent d’envoyer des commandes clients en leur nom)
  • Ouvrir d’autres marketplaces

Concernant les deux premières possibilités, en fonction des catégories de vos produits, il vous faudra entreprendre un travail de recherche pour identifier les sites à trafic, puis à les contacter pour connaître leur mode de fonctionnement (achats ou dropshipping).

Concernant la 3ème possibilité, vous trouverez ci-dessous une liste non-exhaustive des marketplaces les plus connues, après Amazon, avec les liens directs pour vous inscrire en tant que vendeur :

Si vous êtes sur un secteur bien particulier, il existe des marketplaces dédiées à certaines catégories. Le trafic y sera moins important mais plus qualifié. Il peut donc être intéressant d’en tester certaines.

Catégories
Alternative à...

Alternative à Mailchimp

Mailchimp est une solution permettant d’envoyer des e-mails en masse.

Que ce soit pour envoyer des newsletters, des messages promotionnels, des offres de réduction… l’e-mail reste un canal de communication efficace, bien qu’il faille bien garder à l’esprit qu’il y a une grande déperdition entre le nombre de contacts que vous sollicitez, et ceux qui vont effectivement être sensibles à votre message (en France, le taux moyen d’ouverture – c’est-à-dire le nombre de personnes qui vont effectivement ouvrir votre mail – est de 21,9% et le taux de clic – le nombre de personnes qui vont cliquer sur un lien de votre e-mail – est de 4,7%, selon des chiffres partagés par sendinblue).

Mailchimp, une bonne solution… mais qui revient cher

Pour une raison que j’ignore, une antériorité probablement, les jeunes sociétés ne jurent presque que par Mailchimp. S’il est vrai que c’est une solution largement éprouvée, Mailchimp a deux inconvénients : il n’est disponible qu’en anglais, et il peut coûter bien plus cher qu’on ne l’avait envisagé.

En effet, les tarifs sont calculés par rapport au nombre de contacts. Il existe un compte gratuit limité à 2000 contacts, ce qui est déjà bien. Mais si vous voulez accéder à plus de fonctions, ou si votre base dépasse cette limite, la facture risque de vous faire mal ! Un forfait « Essentials » pour 2500 contacts coûte… 27,30€HT (au 12/12/19) ! Pour « simplement » envoyer des e-mails, cette solution risque donc de vous revenir vraiment très cher, comparé au gain potentiel (pour peu qu’il soit quantifiable).

Alternative à Mailchimp : Mailjet

AlternativePaysTarif
MailjetFranceA partir de 0€

Mailjet est une très bonne alternative à Mailchimp. En effet, ici, le forfait est en parte déterminé par le nombre d’e-mails à envoyer et on peut démarrer avec un compte gratuit qui permet déjà d’envoyer 6000 e-mails par mois, avec une limite de 200 e-mails par jour. Parfait pour se faire la main, et faire des tests. Et ici, pas de limites de contacts !

Admettons que vous ayez une base de 10 000 e-mails, que vous solliciterez 2 fois par mois : le forfait Basic mensuel pour 30 000 e-mails est à 7,95€HT.

Besoin de plus ? Soyons fous : vous allez envoyer 60 000 e-mails par mois, et vous voulez segmenter (envoyer un e-mailing à seulement une partie de votre base, selon des filtres), faire de l’A/B testing (envoi de deux versions différentes d’un e-mailing à une partie de votre base, pour déterminer la meilleure version, et envoyer le gagnant à l’autre partie)… ? Le forfait mensuel est à 32,95€HT.

Enfin, cerise sur le gâteau : Mailjet est né en France 🇫🇷 ! Mais précisons qu’il a été racheté en octobre 2019 par un concurrent américain, Mailgun. Dommage, mais cela ne retire en rien ses atouts !

D’autres alternatives dans une prochaine mise à jour. Et n’hésitez pas à laisser vos suggestions !

Catégories
Alternative.business

Alternative.business est lancé !

Bienvenue sur Alternative.Business !

Le site des Alternatives à…

Bienvenue sur Alternative.Business !

Chaque jour, de nouvelles solutions, de nouveaux logiciels, de nouvelles applications, de nouveaux sites sortent, conçus par des indépendants, des start-ups, des TPE/PME, des grands groupes… et vous n’en entendrez peut-être jamais parler.

Alternative Business est là pour donner la possibilité à ces diverses solutions de se faire connaître. Que ce soit une alternative à Google, à Youtube, à Facebook, à Photoshop… parce que vous voulez trouver moins cher ou tout simplement parce que vous voulez découvrir autre chose.

Alternative business
Des alternatives existent !

Occasionnellement, vous y trouverez également des astuces, conseils, informations… en rapport avec l’entreprenariat, à destination des indépendants et des petites structures… qui ne demandent qu’à grossir !

Ici, pas de fioritures. La priorité : un site simple, léger, rapide à charger, et qui ne vous donne pas envie de partir en vous affichant divers pop-up… Il y a juste quelques cookies pour suivre l’audience, et un jour peut-être, diffuser de la publicité (il faut bien monétiser comme on peut !).

Bonne lecture !